Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Le luxe en dehors de la route

Actualités diverses 10 octobre 2012

Vous travaillez fort pour gagner votre vie, bâtir une carrière, acheter une maison et fonder une famille. En même temps, vous aimez profiter des fins de semaines pour vous évader. Vous désirez donc un véhicule qui peut emprunter n’importe quel chemin à tout moment de l’année, en plus d’assouvir vos besoins de confort et de raffinement. AUTO123.COM – RSS

Volvo XC90 : Essai vidéo du plus gros SUV de Volvo

Volvo 6 août 2012

Après avoir vu le Volvo XC60, nous nous attaquons maintenant au Volvo XC90. Apparu en 2003 sur le marché des SUV, le plus gros SUV de Volvo à connu un restylage en 2006 et depuis celui-ci comment peu à peu à vieillir. Ses concurrents sont tout simplement le BMW X5, le Volkswagen Touareg ou encore le Mercedes ML.

Extérieurement, le Volvo XC90 s’impose. Avec une garde au sol relativement haute, le champ de vision passe au dessus des autres véhicules. La grosse calandre impose le style de la marque et l’arrière reçoit toute une colonne de feux de chaque côté du véhicule. Les 185 chevaux sont suffisants au quotidien, le Volvo XC90 est agréable à conduire sauf que le diesel se fait un peu trop entendre dans l’habitacle.

A bord du Volvo XC90, il y a beaucoup de place. On ne peut pas lui reprocher cela. La planche de bord du Volvo XC90 est agréable et très ergonomique. Les sièges sont en cuir et le confort des passagers et bien présent. Comme sur le Volvo XC60, le Volvo XC90 est équipé de système de sécurité performant comme la surveillance d’angles morts qui comme son nom l’indique, détecte tous véhicules dans les angles morts du véhicule. L’habitabilité du Volvo XC90 est excellente. A l’avant, comme à l’arrière, les passagers pourront se sentir à leurs aises. La place aux jambes est plutôt généreuse tout comme la garde au toit qui permet d’accueillir des personnes de grandes tailles.

La particularité du Volvo XC90 n’est autre que ses sièges en cuir cachés dans le coffre qui une fois relevés permet d’accueillir 2 personnes de plus dans l’habitacle. Comme sur le Renault Koleos, le coffre peut s’ouvrir en 2 parties ce qui facilite l’accès aux objets encombrant. Le volume de chargement est donc très correct par rapport à la concurrence.

Comme toujours sur Vendre-une-voiture.fr nous faisons un tour du côté technique. A savoir que le modèle présenté est le Volvo XC90 D5. Avec 12 chevaux fiscaux, le Volvo XC90 dispose de 185 chevaux disponibles à partir de 4000 tr/min.  Le poids de ce gros SUV est donc de 2.144 kgs et malgré tout avec un couple moteur de 400Nm à 2000 tr/min, celui-ci passe de 0 à 100 km/h en 11,5 secondes. La boite de vitesse à 6 rapports commence également à prendre de l’âge. Les passages de vitesses ne sont pas à la hauteur de ce qu’on trouve aujourd’hui sur le marché. Au niveau de la consommation mixte du Volvo XC90, comptez 8,3l au 100 kilomètre pour 224 gr de CO2 de rejeté par kilomètre.

On fini par le prix, le Volvo XC90 D5 Summum est affiché à 63.300€ + un malus de 1.600€. Les versions essences de notre SUV Suédois démarrent à 51.750€.

Volvo XC90

Volvo XC90

Continuer la lecture …

Essai Volvo XC60, le SUV compacte de Volvo

Volvo 5 août 2012

Le constructeur suédois Volvo souhaite compléter sa gamme en sortant un SUV compacte soit le Volvo XC60, qui viendra concurrencer le BMW X3, l’Audi Q5 ou encore le Mercedes GLK.

Extérieurement, le Volvo XC60 séduit à la fois par son style bourgeois et sportif. les lignes de son frangin soit le Volvo XC90 sont reprisent et la face avant est quasiment identique. Les feux arrières donne un bel effet tout comme les ailes du Volvo XC 60 légèrement bombées.

Dans cet essai, vous allez découvrir la version diesel 2,4l de 163 chevaux. Le moteur dans l’ensemble est bon sauf parfois au niveau des reprises qui, celui-ci pourrait se montrer un peu plus vigoureux. En moyenne la consommation du Volvo XC60 ne demande pas plus de 7,5l au 100 de moyenne. La boite automatique G-tronic s’avère douce et agréable en ville comme sur routes sinueuses.

A l’intérieur, on découvre un habitacle excellent. Comme toujours chez Volvo, les matériaux sont de très bonnes qualités, comme les plastiques moussés, et le cuir sur les sièges. Les ajustements sont également irréprochables et dans l’ensemble, l’habitacle reflète vraiment le luxe de la marque Suédoise. La console centrale a été étudié pour que celle-ci soit plus visible par le conducteur que par le passager. Du coup, l’instrumentation est ergonomique et l’affichages de toutes les données du véhicules sont visibles en un clin d’oeil. La particularité de Volvo est la sécurité, donc vous vous doutez bien que celle-ci est privilégié dans le Volvo XC60. Celui-ci est équipé d’un système anti-collision, d’un système d’alerte de franchissement de ligne blanche et d’un système d’information sur les angle morts du véhicule.

A l’arrière, l’habitabilité aurait pu être plus travaillé. En effet, les passagers arrières disposent de peu d’espace en largeurs au niveau des coudes. Le coffre, lui dipose d’un volume de chargement moyen pour la gamme. En revanche, une fois les banquettes arrières rabattus, le Volvo XC60 offre un planché totalement plat.

On fait un petit tour côté technique, le Volvo XC60 est donc équipé pour cet essai du moteur diesel 2,4l de 163 chevaux disponible à 4000 tr/min, couplé à une boite automatique Geartronic à 6 rapports. Le couple maximum de cet SUV compact est de 347 Nm à 1750 tr/min. Sa puissance fiscale est établie à 10 chevaux. Pour un poids de 1798 kgs, le Volvo XC60 consomme en moyenne 7,5l au 100 kilomètres pour 199 gr de CO2 rejeté dans l’atmosphère.

Enfin, les tarifs qui démarrent pour les version essences à 46.350€, et 33.350€ pour les versions diesels, ou sur cette version, un malus écologique de 750€ est appliqué.

Volvo-XC60

Volvo-XC60

Continuer la lecture …

Infiniti FX 30DS : Essai vidéo du gros SUV d’Infiniti version diesel

Infiniti 21 juillet 2012

Depuis l’arrivé de la marque de Luxe de Nissan, Infiniti, en 2 ans, celle-ci dresse un bilan mitigé. La marque commercialise des véhicules aux lignes exotiques, essentiellement à moteur essence de forte cylindrée et visiblement les Européens n’ont pas totalement été enthousiasmé par ce concept.  C’est pour cela, qu’aujourd’hui nous allons étudier d’un peu plus près, le gros SUV de la gamme Infiniti soit le Infiniti FX 30DS.

Extérieurement, l’Infiniti FX 30DS montre bien son tempérament avec ses lignes galbées. On le reconnait facilement grâce à son énorme calandre, ses blocs optiques avant intégrés au bosselage du capot ou encore son imposante taille face aux autres SUV.

A bord, l’habitacle offre une habitabilité généreuse. Les passagers avant et les passagers arrière seront tout à fait à leur aises. Les matériaux sont parfaitement assemblés et de bonne qualité et le tableau de bord dispose d’un large écran tactile en guise de GPS et ordinateur de bord. Comme on peut le voir dans la vidéo, l’instrumentation est complète.

Sous le capot, l’Infiniti FX 30DS est équipé d’un gros moteur V6 de 3l de 238 chevaux couplé à une boite automatique à 7 rapports qui manque parfois de répondant. Le Infiniti FX 30DS développe un couple moteur de 550 Nm. Il permet au Infiniti FX 3DS d’avoir des performances raisonnables bien que celles ci soient un peu en dessous des performances atteints par un V6 ou V8 essence.  L’Infiniti FX 30DS dépasse la barre des 2 tonnes sur la balance, passe de 0 à 100 km/h en 8,3 secondes et atteint une vitesse de pointe de 212 km/h. Enfin, côté consommation celle ci est établie à 238 gr de CO2 par km. 

Niveau conduite, rien a redire. L’Infiniti FX 3DS fait tout pour facilité la conduite du conducteur notamment grâce à un régulateur de vitesse adaptatif ou encore un détecteur de franchissement de ligne. le FX 30D S peut rouler facilement sur Autoroute comme sur routes sinueuses grâce à son châssis rigide adaptatif.

Concernant le prix, la gamme du FX de Infiniti démarre à 59,750€ (hors malus écologie de 1600€). Un prix qui est dans le segment des SUV aujourd’hui sauf que le Infiniti FX 3DS à l’avantage d’avoir plus d’équipement de série que ces concurrent AUDI Q7 ou BMW X6.

Infinity FX 30D

Infinity FX 30D

Continuer la lecture …

Ssangyong Kyron : L’essai vidéo du 4×4 de luxe Coréen

Ssangyong 20 juillet 2012

Ssangyong est depuis longtemps la marque Coréenne bien présente dans la catégorie des voitures tous terrains. Trois modèles tous terrains aux choix dans la gamme du constructeur. Aujourd’hui on vous présente le Ssangyong Kyron.

Le SsangYong Kyron est propulsé par 2 moteurs Mercedes ce qui donne plus de crédibilité au constructeur Coréen. Le SsangYong Kyron est disponible en 2 versions diesels soit un moteur 4 cylindres de 141 chevaux et un 2,7l de 165 chevaux. La plus puissante des versions, couplée à la boite manuelle 5 rapports suffit au Ssangyong Kyron autant sur route qu’en offroad. La boite de vitesse est douce et agréable en ville comme sur routes sinueuses. En revanche, les prises de roulis en virage sont trop prononcés et la tenu de route incertaine surtout sur chaussées humides.

A l’intérieur du Ssangyong Kyron on retrouve un habitacle basique mais correct. Ssangyong aurait peut être pu aussi reprendre quelques éléments de Mercedes dans l’habitacle. La présentation du tableau de bord est moyenne quand aux plastiques, ils sont le plus souvent durs et mal assemblés entre eux. En revanche le Le SsangYong Kyron dispose d’une bonne habitabilité ce qui offre une vie à bord très correcte. Le plus de ce 4×4 Coréen est l’équipement de série : sièges en cuirs chauffants et climatisation automatique. A l’arrière les passagers (au nombre de 3), pourront disposer de beaucoup de place. La garde au toit est correcte tout comme la place aux jambes satisfaisante. Concernant le coffre, celui-ci dispose d’un grand volume mais le seuil de chargement s’avère un peu trop haut. Le volume reste néanmoins correct pour pouvoir partir en vacance en famille.

On passe au coté technique. Le Ssangyong Kyron pèse 2010 kg, en version diesel 2,7l 165 chevaux il est établi à 11 chevaux fiscaux. En transmission intégrale et avec une boite manuelle 5 rapports il consomme environ 9,5l au 100 km pour 342 gr de CO2 par kilomètre. Cela vous coûtera un malus de 1600€.

Enfin comptez 34.990 € pour le modèle essayé dans la vidéo soit la version 270 xDi Luxe. Enfin le prix d’entrée de gamme démarre à 27.990 €.

Ssangyong Kyron

Ssangyong Kyron

Continuer la lecture …

Lexus RX 450H : Essai parfait en vidéo du SUV hybride de Lexus

Lexus 14 juillet 2012

Lexus arrive en force dans le marché des SUV. Voici l’essai du Lexus RX 450H, un SUV hybride écolo et bourré de technologie.

Ce gros SUV de la marque de luxe de Toyota ne vous laissera pas indifférent. On peut facilement le reconnaître avec sa taille imposante, sa grosse calandre signée Lexus et sa garde au toit élevé. Extérieurement on remarque que les lignes sont soignées avec élégances, les optiques sont allongés pour garder toute la finesse de ce gros 4×4 jusqu’au bout du capot.

Le Lexus RX 450H est équipé d’un gros moteur V6 de 3,5l délivrant 249 chevaux. Celui-ci est couplé à 2 petits moteurs électriques situés à l’avant et à l’arrière du véhicule. Associés, les 3 moteurs donne une puissance totale de 299 chevaux, soit 20 chevaux fiscaux (s’il vous plait). Sur le RX 450H, les moteurs électriques prennent le relais quand le gros SUV de Lexus est a faible vitesse. Il n’émet donc aucun bruit et ne pollue pas. Une fois un certain seuil de vitesse atteint, c’est le moteur thermique qui prend le relais et qui en plus recharge les 2 petites moteurs électriques. Le résultat au niveau consommation se remarque donc très vite : 148gr de CO2 par kilomètre. C’est peu.. très peu même quand on sait qu’une Renault Clio 2 Campus consomme à elle seule 140gr de CO2 par kilomètre.

Sa consommation mixte est de 9,3l au 100 ce qui est raisonnable pour un SUV. Au niveau de la transmission le Lexus RX 450H n’a pas de boite manuelle ni automatique. Il dispose simplement d’un variateur, un peu comme sur un scooter sauf que sur le RX 450H, à une transmission intégrale soit 4 roues motrices. Le 0 à 100 km/H est avalé en 6,3 secondes se qui est une réelle performante quand on sait que le bestiaux pèse pas moins de 2110 kgs.

Par rapport à l’intérieur du véhicule, l’habitacle est très bien conçu. Les matériaux sont nobles et de très bonnes qualités. On remarque qu’il y a du bois sur le volant et l’intérieur de portes et du 100% cuir sur les sièges du Lexus RX 450H. Vous l’aurez compris, la finition de cet SUV est très élevé. On découvre sur la planche de bord une instrumentation high tech, et une fois installé au volant, on a vraiment l’impression d’être dans le cockpit d’un Airbus A320.

La position de conduite est tout simplement parfaite, les commandes tombent facilement sous la main et l’ergonomie est toutefois excellente. L’habitabilité à l’arrière a été amélioré par rapport à l’ancienne version du Lexus RX avec quelques centimètres de gagné au niveau des jambes. Lexus à donc travaillé sur le confort, afin que les passagers à l’arrière ne se sentent pas à l’étroit et à également revu l’insonorisation de l’habitacle pour que tout les passagers prennent un réel plaisir à voyager à bord de cet SUV de marque Lexus. Enfin un dernier bon point, le coffre est vraiment très spacieux. Vous pourrez découvrir son volume et sa profondeur dans cette vidéo d’essai.

Nous terminons par le prix : Lexus fait payer cher son SUV : 67.300€ pour le pack président et l’entrée de gamme débute à partir de 60.600€. C’est cher, certes mais la qualité, le luxe et la fiabilité ont un prix.

Lexus RX 450H

Lexus RX 450H

Continuer la lecture …

Chrysler 300C : L’essai complet en vidéo de la Berline Américaine

Chrysler 28 mai 2012

Voici l’essai tant attendu de la Chrysler 300C. Véritable berline Américaine arrivée sur les routes Européennes courant l’année 2004, la Chrysler 300C a réussi à s’imposer face aux berlines Allemandes. Alors comment se fait t’il que la firme Américaine Chrysler est réussi à remporter du succes avec la 300C alors que les autres marques Française scomme Renault avec leur Velsatis, Peugeot avec leur 607 ou encore Citroën avec leur C6 n’aient pas réussi à percer dans le segment des berlines luxueuses ?

La Chrysler 300C à déja su s’imposer tout d’abord de part son gabarit extravagant. Effectivement, la berline Américaine montre bien quelle met ses formes en valeurs. Des ailes élargies, une calandre Chromée façon XXL, des vitres réduites, des portes épaisses, bref on voit bien que la berline à un style totalement USA à la carrure d’une limousine compactée dans une berline.

A bord de la Chrysler 300C, on se sent de suite en sécurité et totalement camouflé. On retrouve du chrome un peu partout dans l’habitacle, du cuir sur les sièges, une excellente présentation, des assemblages parfaits et des matériaux haut de gamme. Dommage que les plastiques sur la console centrale ne soient pas à la hauteur du véhicule. En équipements, on retrouve également les sièges automatiques chauffants et réglables, embarquant une mémoire interne, un toit ouvrant automatique, un GPS couleur, un ordinateur de bord ou encore un système audio à 8 hauts parleurs, des jantes aluminium et la climatisation bi-zone.  Jusqu’à la, la Chrysler 300C peut rivaliser avec ses concurrentes Allemandes du style Audi A6, BMW Série 5 et Mercedes Classe E.

Sous le capot, on ne retrouve pas un moteur Américain mais bel et bien un moteur Mercedes. Pour rentrer en Europe et pour avoir du succès, il fallait bien qu’il y est sur la Chrysler 300C une partie Européenne. Elle reprend donc le moteur V6 3,0 litres diesel de 218 chevaux qui est d’ailleurs présent sur de nombreuses Allemandes. Ce moteur est accouplé à une excellente boite de vitesse automatique séquentielle venant elle aussi du constructeur Allemand. Le mélange s’avère parfait. Même si la bête fait 1,9t, on sent bien que la puissance est au rendez vous.

Avec un couple de 509 Nm et un 0 à 100 km/h en 7s pour une vitesse maximum de 232 km/h, on se demande même si la voiture fait presque 2 tonnes. Côté consommation en revanche nous sommes entre 8,1 et 10,8 litres au 100 kms selon la conduite pour un rejet de CO2 de 215gr par kilomètre. Le V6 offre une bonne sonorisation à l’extérieur et aussi dans l’habitacle ce qui donne un côté sportif à la Chrysler. Silencieuse et performance, la Chrysler 300C est un bon compromis entre luxe et sportivité. Seule l’habitabilité à l’arrière et le volume du coffre soit 504l seront peut être un peu juste par rapport au gabarit de la Chrysler..

Après avoir emprunté le moteur et la boite automatique de chez Mercedes, on retrouve un autre élément qui vient du constructeur Allemand : Le Châssis. En effet le châssis de la Chrysler 300C appartient à la Mercedes Classe E qui est une partie du succès de la firme Allemande. Côté comportement routier, la Chrysler 300C est très efficace en virage, dispose d’une grande stabilité et d’une bonne agilité du fait de ses suspensions souple qui savent faire la part des choses entre confort et sécurité. Il n’y a aucun doute, la Chrysler 300C est bien un berline avec la quelle on peut voyager pendant des heures tout en restant dans un niveau de confort élevé.

Niveau tarifs, la Chrysler 300C est vraiment bien placé par rapport à ses concurrentes. Moins coûteuse que la Renault Velsatis affiché à 40.100€ ou que la Peugeot 607 V6 HDI à 41,100€, la Chrysler 300C en version diesel est affiché à 39,800€. On ne parle même pas des berline Allemande Audi A6BMW Série 5 ou encore Mercedes Classe E qui pour la même finition sont largement au dessus.

Chrysler 300C

Chrysler-300C

Continuer la lecture …

Lancia Thema : Essai vidéo de la version 2012 de la berline Italienne

Lancia 26 mai 2012

La nouvelle Lancia Thema ne manque pas de charme. Le constructeur Italien souhaite réintégrer la ligne des voiture haut de gamme. Mais même si le nom de la nouvelle Lancia rappelle un de leur modèle des années 80, la nouvelle Thema ressemble comme 2 goûtes d’eaux à la célèbre Chrysler 300C.  Pour vous rappelez quelques faits, courant l’année 2009, le constructeur Italien Fiat, devient actionnaire en grosse majorité du constructeur Chrysler histoire de le sortir du gouffre. Finalement en sortira, la nouvelle Chrysler 300 C qui au Etats Unis portera le nom de « 300 » et en France de « Lancia Thema ».

Au niveau carrosserie extérieure, la Lancia Thema et la quasi-copie de la Chrysler 300C à l’exception de la calandre qui reprend le logo « Lancia » et des feux arrières qui imposent leurs différences par rapport à la berline américaine. Pas d’autres changements à relevé si ce n’est que nous voyons sa taille imposante de loin avec ses 5,06 mètres de longueur.

A bord du paquebot italien, nous sommes plutôt dans une voiture luxueuse et relativement spacieuse. L’habitacle dégage une qualité de fabrication particulièrement soigné. Les matériaux sont de très bonnes qualité. On retrouve par exemple du cuir bi-ton et du bois sur la planche de bord, les assemblages sont parfaits tout comme l’instrumentation à la hauteur de la marque.

Niveau motorisation et comportement routier, Lancia propose une version diesel V6 3.0 litres Multijet en 190 et 239 chevaux. Un moteur essence est en préparation soit le 3.6 litres Pentastar de 286 chevaux. L’essai se portera sur la version diesel en 239 chevaux.  La Thema s’avère particulièrement silencieuse à l’arrêt comme en roulant. On s’en bien que Lancia à réalisé un gros travail sur la sonorisation du véhicule. Le V6 3.0l est couplé à une boite automatique à 5 rapports et du fait du faible nombre de rapports, la Lancia Thema dispose de beaucoup de couple à bas régimes soit 550 Nm à 1800 tr/min. Il suffit d’un simple cout d’accélérateur pour que le V6 se fasse entendre en sonorité digne de ce nom. Bien que la Lancia Thema fasse 2 tonnes, il lui faut 7,8s pour passer de 0 à 100 km/h pour une vitesse maximum de 232 km/h.

En consommation mixte la Lancia Thema tourne autour de 6.9l au 100 kilomètres pour 191gr de CO2 par kilomètre. La Thema reste très confortable même à l’accélération qui est très linéaire tout comme les suspensions qui sont parfaitement maîtrisées sur tout type de bitume. Malgré une boite de vitesse technologiquement peut évolué, Lancia à réalisé un gros travail sur le châssis et la stabilité du véhicule pour amélioré tenu de route et confort du paquebot roulant.

Même si la concurrence est rude dans le segment (Audi A6, BMW Série 6 ou encore la Mercedes-benz classe E), la Lancia Thema se trouve être une bonne alternative pour ceux qui souhaitent se démarquer de toutes les berlines Allemandes que l’on peut trouver sur le marché de l’automobile d’aujourd’hui tout en ayant une voiture sportive et luxueuse à la fois.

Au niveau des équipements de série sur la version Executive à 239 chevaux, comptez les feux de routes/croisements automatiques et adaptatifs, le régulateurs de vitesse également adaptatif en fonction du véhicule qui vous précède et les essuies-glaces automatiques. Si aprés cela vous souhaitez avoir le même niveau d’équipements qu’une Audi ou une BMW, il faudra alourdir un peu plus la note finale.

Concernant le budget, comptez un prix de base de 43.000€ et pour le prix du modèle essayé visez plutôt 50.900€.

Lancia-Thema

Lancia-Thema

Continuer la lecture …

Mercedes SL 350 Sport : Essai vidéo de la Mercedes SL 6 version 2012

Mercedes 22 mai 2012

Nous vous présentons aujourd’hui l’essai complet en vidéo de la Mercedes SL 350 Sport.  La dernière née de toute une génération de Mercedes SL  se veut encore plus luxueuse que les précédentes. Mercedes a voulu apporter une touche non négligeable de LUXE dans cette toute nouvelle version. La Mercedes SL c’est déjà 60 ans d’histoire (N’hésitez pas à lire l’article exclusif de l’histoire de la Mercedes SL avec le diaporama photo de toutes le génération SL) et le constructeur Allemand ne cesse de faire évoluer la SL dans les moindres détails.

La nouvelle Mercedes SL 350 Sport dégage toujours une fluidité et une légèreté impressionnante. Toujours aussi virile, l’avant à été restylé façon Mercedes SLS AMG, la calandre a été plus élargi, les nervures du capot montrent aussi toujours plus de sportivité et l’arrière s’impose avec des énormes blocs optiques qui montre le regard de la belle tout en finesse. La Mercedes SL 350 Sport ne cesse d’évoluer ses dimensions. Elle rajoute 50 millimètres à sa longueur pour atteindre 4.61m et prend de l’espace en largeur soit 57 millimètres supplémentaires. Elle est notamment équipée de jantes 18 pouces de série, d’une double sortie d’échappement entièrement chromée, et d’un toit décapotable automatique.

L’habitacle.

A bord de cette nouvelle Mercedes SL 350 Sport, nous découvrons un intérieur magnifique. On remarque très vite que les concepteurs et les designers ont vraiment travaillés dans le détail. La planche de bord rappelle fortement cette de ses grandes soeur (SLS AMG et SLK), le volant est trés ergonomique avec une prise en main rapide et efficace, le logo « SL » est présent sur la commande de boite tout cuir, les compteurs du tableau de bord sont tout en couleurs se qui procure une visibilité et une lisibilité parfaite des données.  Sur cette version, une grande nouveauté qui va surement vous séduire, c’est les sièges en cuir qui ont été spécialement étudié pour ne pas se brûler quand la Mercedes SL 350 Sport reste au soleil pendant des heures. Parmi les 4 teintes de séries qui vous seront proposé, elles réfléchissent toutes la chaleur afin d’éviter les brûlures. Le coffre est généreux de par sa grande place pour un roadster.

Les équipements & options.

Au niveau des équipements, la Mercedes SL est de base très bien équipée. De série, nous avons les sièges chauffants électriques (ou on peut enregistrer la position des sièges dans la mémoire interne), une climatisation bi-zone, un toit ouvrant a télécommande à distance (pratique pour évacuer la chaleur du véhicule), des essuies glaces automatique « Magic Vision » (ce qui permettra au conducteur de ne pas être aveuglé lors de chaque passage des balaies d’essuies-glaces), les feux de routes et de croisement automatique, une caméra de recul, des appuie-têtes actifs, un ordinateur de bord comprenant une navigation Internet embarqué et enfin 8 hauts-parleurs qui utilise le châssis du véhicule pour faire résonner la musique dans l’habitacle afin d’avoir un son dolby quasi-parfait.

Pour ceux qui en veulent toujours plus, Mercedes ajoute quelques options à son catalogue comme les Pack Nappa à 800 et 3700€ qui offriront deux teintes supplémentaires à l’intérieur de la belle, ou encore des inserts personnalisés qui vont de 400€ pour le bois (peuplier, ronce, noyer ou frêne) à 3500€ pour le carbone façon AMG. D’autres options sont au catalogue comme le filet électrique (600€), l’horloge analogique (280€), le système de ventilation chaude pour le cou (système AIRSCARFT) à 650€  que sur la Mercedes SL 350 (sur la SL 500 c’est de série) ou encore le pack Roadster qui inclut tous ces équipements en plus du toit panoramique et l’éclairage d’habitable facturé 2900€.

 Les côté techniques.

Après avoir vu le côté extérieur et l’habitacle, voyons un peu ce que la Mercedes SL 350 Sport cache sous le capot. La Mercedes SL 350 Sport est équipé d’un moteur V6 3.5 litres essence monté à 306 chevaux et couplé à une boite automatique 7G-Tronic Plus. Cela lui permet d’avoir de trés bonne performance, un couple moteur de 370 Nm et de faire un 0 à 100 km/h en 5,9s (6.2s pour la précédente) pour une maximale de 250 km/h bloqué électroniquement.

La Mercedes SL 350 Sport perd 9 chevaux que sa dernière mais ce nouveau moteur annonce une consommation de 30% en baisse pour a peu prêt les mêmes performances. Comptez 6.8 litres au 100 kilomètres pour des émissions de CO2 comprises entre 159 et 176 grammes de CO2 par kilomètre. Cela reste faible par rapport à ses concurrentes.  La belle Mercedes sportive perd 140 kilos grâce à son nouveau châssis entièrement en aluminium, ses sièges et son toit allégés.

Le Prix.

Pour le budget de cette magnifique Mercedes SL 350 sport, comptez 99.900€. C’est le prix a payer pour s’offrir le luxe et la sportivité d’une Allemande unique en son genre. Pour ce prix la on pourrait aussi se pencher vers la BMW Série 6 630i (en version cabriolet qui est moins chère certes mais tout aussi bien équipée. Après c’est une histoire de gout et de style propre à chaque personne.

En conclusion, luxe et raffinement c’est les 2 mots qui prônent sur l’habitacle toutes options de la nouvelle SL. On ne peut tout simplement pas faire mieux..

Mercede-SL-350-Sport

Mercede-SL-350-Sport

Continuer la lecture …

Audi S8 : L’essai vidéo du Vaisseau Amiral Allemand d’AUDI

Audi 12 mai 2012

Nous vous présentons aujourd’hui la nouvelle Audi S8. L’Audi S8 est la 3eme génération de l’Audi A8. Véritable vaisseau amiral, celle-ci s’avère trés confortable est très luxueuse. Cette voiture d’exception nous revient donc en version sportive baptisée : Audi S8.  L’Audi S8 fait peur, elle est équipé d’un moteur V8 de 4l de cylindré monté à 520 chevaux soit la puissance d’une Ferrari ou d’une Lamborghini.

Ce modèle sportif est doté de 4 sorties d’échappement qui donne à la nouvelle Audi S8 un côté plus sportif. Elle est équipée de nouveau rétroviseurs tout comme la calandre à l’avant qui fait son petit effet sport. Niveau éclairage l’Audi S8 recoit des feux à LED couplé avec des feux xenons. De part ses formes et sa qualité de fabrication, l’Audi S8 montre un vrai travail d’artisan mais aussi technologique.

A l’intérieur du vaisseau amiral d’Audi, on retrouve des sièges cuir sur mesure, un tableau de bord magnifiquement bien travaillé, un sélecteur de vitesse tiptronic 8 rapports tout carbone et une instrumentation qui relève de la perfection.

Niveau motorisation, l’Audi S8 est moins puissante que la précédente mais toujours aussi performante voire même un peu plus. Le V8 turbo remplace l’ancien moteur V10 atmosphérique de l’ancienne S8. La nouvelle Audi S8 gagne donc 3L de moins au 100 km et 70 chevaux en plus sous le capot. Sur cette nouvelle version, Audi a installé un systeme de coupure des cylindres. En mode « Confort » la S8 tourne donc sur 4 cylindres et en mode « sport », tous les cylindres sont opérationnels. Alors attention, Audi a pensé à tout : en tournant sur 4 cylindres, le bruit du moteur reste exactement le même qu’en tournant sur 8 cylindres. On retrouve en mode confort et sport un bruit identique à un moteur V8. Niveau performance la nouvelle Audi S8 passe de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes. Niveau consommation comptez une moyenne de 10,2l au 100 kilomètres pour 237 grammes de CO2 par km. Et oui, quand on a une voiture qui pêse prêt de 2 tonnes (1975 kilos) avec un V8 sous le capot, il faut forcément que celle-ci consomme un peu..

Pour les tarifs comptez dans les 110.000€ pour acquérir la nouvelle Audi S8 et si vous la voulez toutes options comptez plutôt dans les 150.000€. Le malus écologique quant à lui est à 1600€. 

Audi S8

Audi S8

Continuer la lecture …

L’essai de la future Citroen DS5

Citroën 29 mars 2012

Après la Citroën DS3 et la DS4, voici prochainement la nouvelle Citroën version luxe : La Citroën DS5. La future DS version berline, ne laissera pas vos yeux dans votre poches car elle est tout simplement superbe. Les designers de chez Citroën ont bien su jouer du crayon pour ajouter à la gamme de luxe de Citroën un haut de gamme très élégant et bien fini. Niveau motorisation, on retrouvera au total 5 moteurs : 2 essences (THP 155 et THP 200 ch) et 3 diesels (e-HDi 110 ch, HDi 163 ch et l’Hybrid4). Sans plus attendre voici la vidéo de la belle. Découvrez tous les atouts de la future beauté en vidéo sur Vendre-une-voiture.fr. Retrouvez l’essai complet de la Citroën DS5 sur cette page

Citroen DS5

Citroen DS5

Continuer la lecture …

L’essai de l’Infiniti G37

Infiniti 22 mars 2012

Vous connaissez la marque de Luxe, Lexus pour Toyota ? Et bien Infiniti c’est la marque de luxe pour Nissan. Le petit souci c’est que la marque Infiniti est trés peu connu car elle est arrivée en Europe qu’en 2008. Aujourd’hui nous allons voir ce que vaut l’Infiniti G37, une berline, cousine de la Nissan Skyline japonaise. Elle est également disponible en deux autres versions soit en Coupé et en Cabriolet. L’Infiniti G37 peut quand même se mesurer à des voitures du type BMW Série 5 ou encore l’Audi A6. L’Infiniti G37 nous offre qu’une seule et unique motorisation : un moteur essence V6 de 3.7 l développant 320 ch sous le capot. En effet il s’agit du même bloc que celui de la Nissan 370Z.

Elle dispose également de 4 roues motrice. Niveau habitable, l’intérieur est plutôt bien réussi avec une ambiance cuir et boiserie mélangé avec des plastiques ajustés façon haut de gamme. Comme option entre autre, l’Infiniti G37 dispose d’un ‘régulateur de vitesse adaptatif, une colonne de direction réglable électriquement, une belle horloge analogique pour rappeler un style rétro de la voiture. Place maintenant à la vidéo d’essai du modèle. Dans cette vidéo ce sera le modèle Infiniti G37 Prémium 2011 qui vous sera présenté.

Infiniti-g37

Infiniti-g37

Continuer la lecture …

L’essai vidéo de la Ferrari 599 GTB Fiorano

Ferrari 18 janvier 2012

Voici aujourd’hui essai somptueux de la Ferrari 599 GTB Fiorano, un monstre de technologie et de performance. L’objectif de Ferrari c’était de surpasser les performances de la légendaire F40 en concevant l’exclusivité, le luxe et le raffinement d’une pure Ferrari. Cet objectif a été atteint haut la main avec la réalisation de la Ferrari 599 GTB Fiorano. La Ferrari 599 GTB Fiorano dispose d’un design totalement innovant : Des jantes de 20″ à l’arrière et de 19″ à l’avant, l’arrière est élargie par des ailes extra-larges et des prises d’airs sont à l’avant et à l’arrière de la Ferrari. Ferrari à tout mis en œuvre pour faire ressortir beaucoup d’émotion rien qu’en regardant cette sportive de toute beauté.

L’intérieur de la Ferrari 599 GTB Fiorano est luxueux, la qualité artisanale, on voit très bien que chaque pièces est uniquement sorti de l’usine du constructeur à Maranello. Pour démarrer, un seul bouton, le bouton start, la Ferrari 599 GTB Fiorano est équipé du système F1 track pour contrôler comme une Formule un, le contrôle de traction. On retrouve les palette fixe au volant, des belles pédales en aluminium et des superbes sièges baquet en cuir / carbone. On se retrouve tout simplement dans un autre monde dans l’habitacle de la 599 GTB

Sous le capot de la Ferrari 599 GTB Fiorano on découvre le V12 de 6.0l de 620 chevaux avec un régime maximal de 8400tr/min. En appuyant sur le bouton start on ne peux qu’être en admiration rien qu’en entendant la sonorité du V12. Une telle musique ne peut être unique en son genre. La Ferrari 599 GTB Fiorano dispose de performances hors normes, le 0 à 100 est avalé en 3.7s et le 0 à 200m en moins de 11s pour atteindre les 330 km/h en vitesse maximum. La Ferrari 599 GTB Fiorano accélère autant quelle freine puis qu’avec une telle puissance elle est équipé de frein carbone / céramique pour un freinage ultra-puissant. Nous ne vous en disons pas plus, mais simplement écouter le bruit du v12 qui vous fera naitre quelques frissons dans votre dos.

Ferrari-599-GTB

Ferrari-599-GTB

Continuer la lecture …

  • Mini Cooper S : L'essai vidéo sportif d'une Mini à 184 chevaux

    par sur 5 mars 2012 - 0 Commentaires

    Nous vous présentons l’essai vidéo de la petite furieuse, la Mini Cooper S. La nouvelle Mini Cooper S revient avec des atouts majeurs : Un moteur plus performant ( 175 -> 184 chevaux) et une consommation rabaissée (136 gramme de CO2 par Kilomètre au lieu de 149 gr). Elle passionne toujours autant notre Mini Cooper […]

  • L'essai vidéo de la Renault Clio 3 RS 2009

    par sur 14 janvier 2012 - 0 Commentaires

    Voici l’essai de la Renault Clio 3 RS sur le Vendre-une-voiture.fr. La Renault Clio 3 RS assume complément sa personnalité, qui d’ailleurs est très agressive et montre bien de quoi elle est capable. Elle montre ses dents, déjà par une grille Renault Sport bien mise en évidence, puis par une lame avant comme l’aileron d’une […]

  • Chevrolet Captiva 2012 : L'essai vidéo du nouveau SUV de Chevrolet

    par sur 30 avril 2012 - 0 Commentaires

    Nous vous présentons aujourd’hui le Chevrolet Captiva, soit le petit SUV de la marque Américaine Chevrolet. Avec une nouvelle face avant légèrement redessinée au niveau des anti-brouillards, des nouveaux blocs optiques et une nouvelle calandre, le Chevrolet Captiva revient sur le marché du 4×4 avec de nouveaux atouts.  Lors de l’achat en concession du Chevrolet […]

  • Audi A4 S-line 2012 : Essai vidéo de la nouvelle berline Allemande

    par sur 2 août 2012 - 0 Commentaires

    Elle est là, la nouvelle Audi A4 ! Voici la nouvelle version soit la toute dernière que l’on peut voir déjà sur nos routes. On ne présente plus l’Audi A4. Ses concurrentes ne sont autres les BMW Série 3 et Mercedes Classe C. Nous allons voir dans cet essai, ce que nous réserve la version 2012 de l’Audi A4 […]

  • Mercedes Classe B : Essai vidéo de la compacte de Mercedes restylée

    par sur 8 août 2012 - 0 Commentaires

    Apparu pour la première fois en 2005,la Mercedes Classe B n’essaye plus de se faire une place sur le marché des voitures compactes. Avec l’arrivé de la nouvelle Mercedes Classe B plus redessinée que jamais, nous voici la avec une nouvelle version plus fraiche et plus moderne. Extérieurement, il n’y a pas de gros changements […]