Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Chrysler 300C : L’essai complet en vidéo de la Berline Américaine

Chrysler 28 mai 2012

Voici l’essai tant attendu de la Chrysler 300C. Véritable berline Américaine arrivée sur les routes Européennes courant l’année 2004, la Chrysler 300C a réussi à s’imposer face aux berlines Allemandes. Alors comment se fait t’il que la firme Américaine Chrysler est réussi à remporter du succes avec la 300C alors que les autres marques Française scomme Renault avec leur Velsatis, Peugeot avec leur 607 ou encore Citroën avec leur C6 n’aient pas réussi à percer dans le segment des berlines luxueuses ?

La Chrysler 300C à déja su s’imposer tout d’abord de part son gabarit extravagant. Effectivement, la berline Américaine montre bien quelle met ses formes en valeurs. Des ailes élargies, une calandre Chromée façon XXL, des vitres réduites, des portes épaisses, bref on voit bien que la berline à un style totalement USA à la carrure d’une limousine compactée dans une berline.

A bord de la Chrysler 300C, on se sent de suite en sécurité et totalement camouflé. On retrouve du chrome un peu partout dans l’habitacle, du cuir sur les sièges, une excellente présentation, des assemblages parfaits et des matériaux haut de gamme. Dommage que les plastiques sur la console centrale ne soient pas à la hauteur du véhicule. En équipements, on retrouve également les sièges automatiques chauffants et réglables, embarquant une mémoire interne, un toit ouvrant automatique, un GPS couleur, un ordinateur de bord ou encore un système audio à 8 hauts parleurs, des jantes aluminium et la climatisation bi-zone.  Jusqu’à la, la Chrysler 300C peut rivaliser avec ses concurrentes Allemandes du style Audi A6, BMW Série 5 et Mercedes Classe E.

Sous le capot, on ne retrouve pas un moteur Américain mais bel et bien un moteur Mercedes. Pour rentrer en Europe et pour avoir du succès, il fallait bien qu’il y est sur la Chrysler 300C une partie Européenne. Elle reprend donc le moteur V6 3,0 litres diesel de 218 chevaux qui est d’ailleurs présent sur de nombreuses Allemandes. Ce moteur est accouplé à une excellente boite de vitesse automatique séquentielle venant elle aussi du constructeur Allemand. Le mélange s’avère parfait. Même si la bête fait 1,9t, on sent bien que la puissance est au rendez vous.

Avec un couple de 509 Nm et un 0 à 100 km/h en 7s pour une vitesse maximum de 232 km/h, on se demande même si la voiture fait presque 2 tonnes. Côté consommation en revanche nous sommes entre 8,1 et 10,8 litres au 100 kms selon la conduite pour un rejet de CO2 de 215gr par kilomètre. Le V6 offre une bonne sonorisation à l’extérieur et aussi dans l’habitacle ce qui donne un côté sportif à la Chrysler. Silencieuse et performance, la Chrysler 300C est un bon compromis entre luxe et sportivité. Seule l’habitabilité à l’arrière et le volume du coffre soit 504l seront peut être un peu juste par rapport au gabarit de la Chrysler..

Après avoir emprunté le moteur et la boite automatique de chez Mercedes, on retrouve un autre élément qui vient du constructeur Allemand : Le Châssis. En effet le châssis de la Chrysler 300C appartient à la Mercedes Classe E qui est une partie du succès de la firme Allemande. Côté comportement routier, la Chrysler 300C est très efficace en virage, dispose d’une grande stabilité et d’une bonne agilité du fait de ses suspensions souple qui savent faire la part des choses entre confort et sécurité. Il n’y a aucun doute, la Chrysler 300C est bien un berline avec la quelle on peut voyager pendant des heures tout en restant dans un niveau de confort élevé.

Niveau tarifs, la Chrysler 300C est vraiment bien placé par rapport à ses concurrentes. Moins coûteuse que la Renault Velsatis affiché à 40.100€ ou que la Peugeot 607 V6 HDI à 41,100€, la Chrysler 300C en version diesel est affiché à 39,800€. On ne parle même pas des berline Allemande Audi A6BMW Série 5 ou encore Mercedes Classe E qui pour la même finition sont largement au dessus.

Chrysler 300C

Chrysler-300C

Continuer la lecture …